1. Plan de Protection de l'Atmosphère de l'Agglomération Lyonnaise (PPAAL)

L’entrée en vigueur fin 2022 du nouveau Plan de protection de l’atmosphère de l’agglomération lyonnaise dont fait partie notre commune implique certaines mesures concrètes qui nous concernent tous.
A partir du 1er avril 2023, pour ceux qui souhaitent installer un appareil de chauffage au bois au sein de leur logement, seuls des appareils à très bon rendement énergétique et étant peu générateurs de polluants atmosphériques (labellisés flamme verte) pourront être installés, ce qui permettra de faire des économies de bois tout en préservant la santé.
Pour les habitants de la communauté de communes du pays de l'Ozon ou de Vienne Condrieu Agglomération, un fond air bois existe pour renouveler les appareils de chauffage au bois par des appareils très performants : voir article

Arrêté préfectoral Plan de Protection de l'Atmosphère de l'Agglomération Lyonnaise

2. Influenza Aviaire dans le sud ouest Lyonnais

De l’influenza aviaire hautement pathogène a été mis en évidence sur des mouettes trouvées mortes dans les communes de Lyon et de Saint-Genis-Laval. Cette maladie est strictement animale, elle touche tous les oiseaux, et l'enjeu principal est d'empêcher la contamination des élevages par la faune sauvage.

Pour prévenir ce risque, une zone de contrôle temporaire (ZCT) est mise en place par arrêté préfectoral (ci-joint) autour des lieux de découverte des mouettes : elle comprend les communes dans un rayon de 20 km, dont votre commune.

Les principales mesures sanitaires consistent à recenser les détenteurs d’oiseaux, à rappeler l'obligation de claustration des oiseaux d’élevage ou d'agrément, à renforcer les mesures de biosécurité (limitation des mouvements et désinfection des véhicules entrant ou sortant des élevages) et à limiter l'usage des appelants pour la chasse.

Il est important de connaître les détenteurs non professionnels de volailles de basse-cour et d'autres oiseaux captifs (oiseaux d'ornement...) élevés habituellement en extérieur et de leur rappeler d'appliquer strictement la claustration ou la mise sous filet des oiseaux, ainsi que les mesures de biosécurité. L'affichette ci-jointe pourrait utilement être affichée en mairie.

Le recensement des élevages et des détenteurs non professionnels est obligatoire et repose sur une déclaration : Cerfa 15472*02 (en téléchargement ci-dessous) à remettre en mairie ou déclaration à réaliser en ligne via lien : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R44627

2112_biosecurite_basses-cours.jpg